Méthodes de culture

La page des débutants

Les Paphiopédilums.
Les Odontoglossums.
Les Phalaénopsis.
Les Vandas.
Les Oncidiums.
Les Cymbidiums.
Les Dendrobiums.


Retour à l'accueil


Vous pouvez consulter les diverses méthodes de culture de vos orchidées en
consultant vos revues dont la table des matières est disponible ici.

Réunissez les meilleures conditions :

L'EAU

Surtout pas d'excès, pas d'eau sous le pot : eau sans calcaire mais pas adoucie,
toujours à température ambiante, adoptez l'eau de pluie.
Fréquence d'arrosage :
Ne pas arroser après un rempotage
En période de croissance, 2 x par semaine au maximum.
En période de repos, après la floraison, tous les 10-15 jours au maximum.

LA LUMIÈRE

Pas de soleil direct
Filtrez le soleil en plaçant un voilage translucide ou un store.
La proximité d'une fenêtre est conseillée (exposition Est).
En hiver, lumière directe en ouvrant les rideaux entre novembre et mars.
Augmentez la lumière lors de la floraison.

L'AÉRATION

Evitez les courants d'air.
Un ventilateur est toujours bénéfique et surtout la mise en plein air
à mi-ombre sous un arbre de mai à début octobre pour certaines orchidées.
(se renseigner au club ou dans les revues)

LA TEMPÉRATURE

Idéal entre 18 et 24°c
Mais la nuit une température plus basse de 3 à 5°c est nécéssaire pour favoriser
la floraison des orchidées.
Plus il fait chaud, plus il doit faire humide.

LE SUBSTRAT

Surtout pas de terre !
Toujours un mélange "spécial orchidées" (a voir avec votre revendeur).

LE REMPOTAGE

En cas de nécéssité, quand la plante "déborde" ou quand le mélange est décomposé.
En général il est conseillé de rempoter tous les 2 à 3 ans sauf pour les paphiopedilum
qui doivent être rempotés tous les ans.

L'ENGRAIS

A bon escient
Pour les engrais spéciaux pour orchidées, respectez les proportions recommandées ou
les diminuer.
Pour les engrais destinés aux plantes à fleurs, divisez la dose au moins par 2.
(Il vaut mieux moins d'engrais que trop)
En début de culture, quand la plante reforme des nouvelles pousses,
employez un engrais riche en azote (ex: 18-7-17)
En fin de culture, quand la plante se prépare à la floraison, employez un engrais riche en
potassium (ex: 7-17-34)
Que veulent dire ces trois chiffres ? (N.P.K)
N = Azote - Favorise le développement des jeunes plantes et le feuillage.
P = Phosphore - Favorise le développement des organes floraux.
K = Potassium - Favorise le développement des racines et intensifie la couleur des fleurs.

L'HUMIDITÉ

Vive la moiteur
Humidité minimum : 60% (un hygromètre est recommandé).
Comment y parvenir :
- bassinage (pulvérisation surtout le dessous des feuilles mais jamais au coeur des feuilles !)
- plateau humidificateur (peu efficace!)

Quelques exemples de culture d'orchidées

PAPHIOPEDILUM ("Sabot de Vénus") :

Peu exigeant en lumière (une exposition au nord suffit). Ne pas les bassiner.
Floraison : elle dure souvent de 2 à 4 mois, mais certains paphios multifloraux
(recommandé : Pinocchio), peuvent fleurir jusqu'à 18 mois.


Haut de la page.

ODONTOGLOSSUM :

"Cambria". Vuylstekeara, Ondotonia, Odontioda, etc ...
Le plus grand choix de coloris et de variétés.
Certains fleurissent plusieurs fois dans l'année.
Pas de bassinage en hiver. Peuvent être sortis, après la floraison,
au jardin de mai à octobre. La température idéale de 10 à 18/20°C.
Variété spécialement recommandée : Oncidium Sharry Baby,
Sweet Fragrance très parfumé (vanille, chocolat),
très robuste et très florifère.

Haut de la page.

PHALAENOPSIS :

Le plus florifère (peut être en fleurs presque toute l'année). Dès que les fleurs
sont fanées, ne pas couper entièrement la tige (sauf si entièrement sèche),
mais couper juste en dessous de l'emplacement de la fleur la plus basse.
Mettre la plante à un emplacement bien éclairé, de préférence entre 18 et 25°C.
Dès la floraison finie, la plante doit émettre une nouvelle hampe florale
dans les 2 mois. Si pas, mettre la plante au frais (12°C)
pendant 3 à 4 semaines pour induire la floraison.
1) Origine :
Il est originaire de l'Asie du Sud-Est dans des altitudes entre 200 et 400m (Bornéo, Java, ...).
Il pousse dans les arbres à l'abri du soleil direct.
2) Température :
C'est une orchidée de serre chaude, la plus facile en appartement. (16 à 20° la nuit/jusqu'à
30-35° le jour).
3) Lumière :
Ne jamais exposer les phalaenopsis en plein soleil (sauf l'hiver).
Une exposition à l'est convient très bien.
Mettre un voilage pour protéger des rayons directs du soleil.
4) Arrosage :
Le phalaenopsis a besoin d'un arrosage régulier.
Le substrat doit toujours être humide.
En hiver 1 arrosage par semaine, en été tous les 2 ou 3 jours.
Pulvérisation quotidienne recommandée : attention à ne pas laisser
l'eau stagner aux creux des feuilles.
Ne pas arroser les feuilles.
5) Fertilisation :
1X/mois en hiver. 2 à 3X/mois en été.

Haut de la page.

VANDA :

1) Origine :
Il est originaire d'asie (Viet-nam, Malaisie, Bornéo, Thailande, ...).
Il pousse en épiphite sur des arbres dans des endroits lumineux,
très humides et chauds à l'abri du soleil direct.
2) Température :
Atmosphère chaude et humide (17 à 22° min, 25 à 35° max) bien ventilé,
c'est pourquoi, il est difficile de les cultiver en appartement ou à la maison.
3) Lumière :
Très lumineux, sous soleil direct (au sud) avec un voilage (sauf l'hiver).
4) Arrosage :
Du printemps à l'automne, un peu tous les jours et en hiver, pulvérisation quotidienne.
5) Fertilisation :
2X par mois, un peu moins l'hiver.
Attention : ces orchidées se plaisent, accrochées à un fanjan, ou une écorce,
sans substrat, l'arrosage et l'humidité ambiante sont très importants.

Haut de la page.

ONCIDIUM :

1) Origine :
Amérique centrale et Amérique du sud. Il peut pousser jusqu'à 1500m d'altitude.
Il pousse sur les arbres peu touffus (éclairage intense sans soleil direct
dans des endroits très aérés.
2) Température :
Du fait de leur provenance, il est très difficile de décrire la
température idéale de tous les oncidiums.
Néanmoins, on peut tous les cultiver en serre tempérée sans trop de problèmes
en éclairage vif. Un séjour en été au jardin (fin mai à début septembre)
leur est profitable.
3) Lumière :
Très lumineux, pas de soleil direct.
4) Arrosage :
Les oncidiums apprécient que leur substrat sèche un peu avant l'arrosage suivant.
Une période de repos doit suivre la floraison.
(Quelques pulvérisations suffisent pendant plus ou moins un mois).
5) Fertilisation :
Apport d'engrais hebdomadaire pendant la croissance.

Haut de la page.

CYMBIDIUM :

Sortir absolument au jardin de mai à octobre pour induire la floraison.
Ensuite, le rentrer dès que la hampe florale sort.
Longue floraison : souvent plus de 2mois par tige.
Il existe des Standards (grandes fleurs) très encombrants et des minis
(petites et moyennes fleurs) de taille plus raisonnable.
1) Origine :
En général, le cymbidium vient des montagnes de la chaine himalayenne entre
700 et 2500m (Népal, Inde, Chine, ...).
2) Température :
Plante à cultiver à l'extérieur, au soleil direct, de mai à fin septembre.
Lorsqu'on la rentre, il faut la mettre devant une fenêtre
dans une pièce max 15° la nuit et 18° le jour.
3) Arrosage :
Il faut un arrosage abondant tout l'été.
Attention, si l'été est très pluvieux, ne pas laisser l'eau
stagner dans la soucoupe et s'il est très sec, arroser le soir abondament.
Lorsqu'on rentre le cymbidium, ne plus l'arroser
(sauf une petite pulvérisation de temps en temps sur le substrat)
tant que les hampes florales
ne sont pas entièrement développées et que les premières fleurs ne sont pas ouvertes.
4) Fertilisation :1X/semaine en été.

Haut de la page.

CATTLEYA :

1) Origine :
Originaire des Amériques (du Mexique au Brésil).
2) Température :
C'est une orchidée dite "tempérée" 15 à 20° qui adore une bonne ventilation.
3) Lumière :
Pleine lumière, attention à ne pas brûler les feuilles devant les fenêtres : pas de soleil direct
4) Arrosage :
1X/semaine en été, en automne et en hiver, plutôt bimensuel.
5) Fertilisation :
Tous les 15 jours pendant la période de croissance. 1X/mois en hiver.
Attention : Il faut éviter la lumière artificielle la nuit, elle empêche la floraison.

Haut de la page.

DENDROBIUM :

1)Origine
Asie du sud-est. Ils ont une aire de répartition extrèmement étendue :
des îles du pacifique à l'Himalaya, en passant par les iles Fidji,
la Chine, le Japon, la Birmanie, l'Indonésie, ...
Du fait de leurs diverses origines, il est impossible de donner
un résumé de leur culture.
Il faudra donc demander au professionnel à qui vous les achetez.

Haut de la page.